Traduction
 
Nos sites de plongée

Tripadvisor
Lettres d'informations

 

Restez toujours informé en vous
inscrivant à nos lettres d'informations

 

Cliquez ICI

 

News Archives


+ Année 2017
+ Année 2014
+ Année 2013
Réseaux Sociaux

Vous pouvez nous suivre sur Facebook et Twitter en vous abonnant ci-dessous :
 


 
  bouton-facebook.png

 

Requins en Péril

Aqualonde soutient l'association Requin en péril

Cliquez sur l'image pour visiter le site web

Ce lien pour leur page FACEBOOK

Scuba-Production

Le site de notre ami Patrick Masse

réalisateur de notre film publicitaire

Cliquez ICI pour voir le film

SCUBA-PRODUCTION

Un regard sous la mer

N'hésitez pas à visiter le site de notre amis photographe Gerald

unregard.jpg

La palme d'Argent

La palme d'argent

litica.bmp

Créateur de bijoux pour plongeurs,plongeuses et amoureux des fonds marins

Hébergeur

Aqualonde recommande
lien_nuxit.png

Pour l'hébergement de vos sites web

Les épaves - Le Grec

 Le Sagona (Grec)

 
 

Localisation :

Proue : 42°59'37" N – 06°16'42" O
Poupe : 42°59'37" N – 06°16'43" O

Type épave/site
Profondeur minimum
Profondeur maximum

Cargo
35 mètres
47 mètres

 

 

Difficulté de la plongée

Intérêt faune et flore

Intérêt épave/site

 

Historique de l'épave :

Construit en 1912 par les chantiers Dundee SB Ltd, le Sagona mesurait 54 m de long pour 8,5 m de large et jaugeait 808 tonneaux. Il changea de nombreuses fois de propriétaires : 1914 Reid Newfoudland Co. , 1924 Gouvernement britannique, 1941 Culliford’s Association Lines, 1943 Zanatti SS. Co. Ltd.
Le 3 décembre 1945 le Sagona percute une mine flottante et coule en quelques minutes la proue littéralement arrachée. Le bilan du naufrage est de 2 morts et 1 marin porté disparu.
Le Sagona et le Donator ont de nombreuses similitudes :
- Date du naufrage : 10/11/45 pour le Donator et 3/12/45 pour le Grec
- Cause du naufrage : Mine flottante
- Lieu du naufrage : Sud-Est de Porquerolles à quelques centaines de mètres l’un de l’autre
- Etat de l’épave : Proue détachée par l’explosion
- Cargaison : vin
Le nom du Grec provient du fait suivant : l’épave a été oubliée pendant un certain temps, et on ne savait plus quel était le nom de ce bâtiment. Lorsque la Marine envoya des plongeurs pour l’observer, ceux-ci découvrirent des documents écrits en grec, et rebaptisèrent le Sagona ainsi. Depuis le nom est resté. C’est ainsi que le Grec est aujourd’hui plus connu que le Sagona, de même que le Donator est plus connu que le Prosper Schiaffino.
   

 

grec-schema.gif
Schéma : Cristina Franco
 

Description :

Le Grec est en deux morceaux, mais à la différence du Donator ceux-ci sont beaucoup plus espacés. La descente se fait en pleine eau. La visite peut débuter par la poupe et notamment par l’hélice à 47 m qui est la partie la plus profonde de l’épave. Ensuite on remonte sur la dunette à 40 m qui comme on le voit sur le schéma est recouverte d’une sorte de bardage. Juste après on tombe sur l’écoutille qui est ouverte, et permet de descendre dans la cale. Celle-ci est vide et sans grand intérêt.

En ressortant, un petit arrêt s'impose pour contempler l'énorme treuil du Grec. Progressant vers la cassure on arrive sur les superstructures des cabines et des salons dans lesquels on peut pénétrer. On traversera les coursives à 35 m qui sont absolument somptueuses, pour déboucher sur la cheminée. Celle-ci bien qu’abîmée est de taille respectable. On se sent d’ailleurs tout petit à côté. Sur tribord il reste deux portemanteaux, dont un est tourné en direction de la cheminée. Puis on arrive à la cassure qui permet de pénétrer dans l’épave, en gardant toujours à l’esprit les risques que cela peut comporter.

La proue est distante de 60-80 mètres en direction du nord de la poupe. Elle se trouve à la même profondeur que l’hélice soit 47 m. Le mât s’y trouve encore, mais comme pour le Donator depuis peu, il est couché sur bâbord. Cette partie hormis la faune qui y vit ne revêt pas un très grand intérêt. La visite de la totalité de l’épave est possible mais dépendra principalement des conditions de courant, de l’entraînement des plongeurs et de la réserve d’air à disposition.

Faune et flore :

Superbe, Superbe, Superbe ! ! !

Les gorgones sont très nombreuses et ont conquis le moindre recoin du Grec. Comme pour le Donator, dès que les phares s’allument les gorgones jusque là bleu foncé se transforment en un véritable feu d’artifice rouge et jaune. La faune n’est pas en reste. Les bancs d’anthias et de castagnioles sont d’une densité rare. Les bogues sont s’y nombreux que l’on a l’impression de voir passer des pointes d’argent.
Les cales abritent peut-être moins de congres que le Donator, mais on les retrouvent par contre sur la proue. Il n’est pas rare de croiser quelques mérous. Les rougets, rascasses, chapons et autres murènes sont également de la partie.

Aqualonde Plongée Le Grec 2014 Philippe Assouline

 

Retour à la carte des épaves

 

 

Navigation parmi les articles du dossier "Les épaves" Précédent
Suivant


Page lue 25998 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article


Igraal

igraal.jpg


Nos coordonnées

Aqualonde Plongée

Place de l'Hélice Carrée du nouveau port  83250 La londe les Maures
Tél. : 04.94.01.20.04 Port. : 06.09.88.45.55 Fax : 04.94.66.91.96

icones_03235.png club @ aqualonde-plongee.com
(pensez à noter un numéro de téléphone sur vos mails)

Mise à jour du site le 


^ Haut ^
  Haut - Up
Bas - Down