Aqualonde et la plongée avec le COVID 19

Votre sécurité avant tout !

Depuis quelques jours nous voyons différents articles nous alertant sur la pratique de notre activité après cette période de pandémie.

Des vrais articles engagés, avec comme recommandation de ne pas plonger si vous avez eu le COVID 19 (quel que soit sa forme), et également de ne pas plonger si vous ne l’avez pas eu (vous pourriez l’attraper…). 

Aqualonde a fait sa petite enquête (amis Belge, Suisse, Espagnol, Corse, Basque, Catalan … ne m’en voulez pas j’ai pris les chiffres de la France 😉).

Pourrez-vous plonger si vous avez eu le Covid 19 ?

Question

Forme asymptomatique (rien ne vous laisse penser que vous avez été atteint, jusqu’au dépistage). Rien ne nous laisse penser d’une quelconque atteinte (qu’elle soit pulmonaire ou cardiaque) qui ait une incidence sur notre activité. Certaines études radiologiques montrent que les changements observés au scanner n’arrivent qu’à postériori des premiers symptômes. Pas de symptôme => pas de modification pulmonaire. => Pas de soucis pour venir plonger

Forme symptomatique. Là il va falloir être un peu plus patient, en effet nous rejoignons l’avis du Dr Frederic Di Meglio, un rendez vous avec votre médecin est recommandé.

Forme symptomatique ayant nécessité une hospitalisation voire une réanimation. Comme pour toutes les pathologies ayant nécessitées des soins lourds, la plongée n’est pas la priorité. Retapez-vous ! Vous reviendrez plus tard, nous vous attendrons.

Rappel des chiffres :

-3,7 millions de personnes auraient été infectées en France

-115 000 cas confirmés

-85 000 personnes ayant réalisé un séjour à l’hôpital

– dont 10 000 ont fait un séjour en réanimation
– dont 12 000 sont décédés

Cas du porte avion Charles de Gaule :
1081 cas positifs, 20 à 30 seraient symptomatiques et hospitalisés.

Bon tout ça c’est bien, mais bon, en quoi ça nous intéresse ? Parlons plongée !

-La plupart d’entre vous ne sont pas infectés et vous allez pouvoir venir partager votre passion. Cool ça fait quand même plus de 60 000 000 de personnes !!! Comment ça tout le monde ne fait pas de la plongée en France ? Oo

-Mieux encore : la plupart de ceux qui ont été infectés ne le savent pas. Du coup c’est double jackpot pour vous ! Si l’on prend les chiffres actuels tant sur la population globale que sur le Charles de Gaule (cf ci-dessus) on serait proche des 90% ! 

-Pour les plongeurs ayant eu une forme symptomatique même sans hospitalisation, soyez prudent. La plongée est un loisir, nous serons là toute l’année !

Que va faire Aqualonde :

Nous attendons bien évidemment les consignes gouvernementales quant à notre possibilité d’ouverture. Lorsque cela sera possible nous ouvrirons. Afin de vous accueillir en toute sécurité voici un petit panel de mesures (largement inspirées des recommandations de notre région et de son president le Dr Frederic Di Meglio) : 

L’affichage : à l’entrée du local et sur le bateau, avec des rappels des gestes barrières et consignes de distance tant pour les licenciés, pratiquants, clients ou encadrants.

Désinfection du matériel : Tout le matériel en location sera désinfecté, vous disposerez d’une lingette pour détecter à nouveau les petits équipements (masque, détendeur, tuba). Un second étage ne servira qu’à une personne par rotation, le gonflage manuel des gilets en location déconseillé (sauf situation d’urgence).

La problématique des sanitaires : Nettoyage bi quotidien du local et des sanitaires par nos soins. Vous aurez à votre disposition des linguettes pour désinfecter les installations après votre utilisation.

Adaptations administratives : Nous privilégierons la gestion dématérialisée de ces taches.

L’utilisation d’un masque de protection alternatif : A tester, cela risque d’être compliqué à mettre en œuvre dans un milieu humide.

Les consignes envers nos encadrants et nos pratiquants : le nombre de personne utilisant simultanément nos installations sera limité.

Désinfection du bateau : Nettoyage bi quotidien.

Gestion de la plongée : Nous attendons les consignes des autorités afin de respecter au mieux la distanciation sociale.

Une limitation des procédures plongée : Nous rentrerons en contact avec les centres hyperbares pour programmer nos plongées engagées.

Gestion en cas d’accident : FFP2, lunettes et gants pour le/les secouristes.

Vous avez des idées ? Des informations à partager ?

Nous sommes bien sur ouvert à toute amélioration et découvertes scientifiques pour faire évoluer nos pratiques !

Sources

Qu'en pensez-vous ?
0J'aime0J'aime pas0Chouette0Triste