Vers l’île de Porquerolles

Côté Terre

L’île de Porquerolles est la plus grande et la plus occidentale des trois îles d’or avec ses 12,54 km2 de superficie. Elle se situe à 2,6 km au sud-est de la Tour Fondue, l’extrémité sud de la presqu’île de Giens, et à 9,6 km à l’ouest de l’île de Port-Cros. Avec sa forme en arc orienté est-ouest, de 7,5 km de long sur 3 km de large, son pourtour est d’une trentaine de kilomètres. L’île culmine au sémaphore à 142 m.

Son état de conservation se doit au fait qu’elle est propriété de l’État français depuis 1971 et bénéficie elle aussi du statut de Parc National  depuis 2012. Elle flotte dans le golfe de Port-Cros et pour y accéder il vous faudra prendre le ferry. Côté Nord elle est composée de plages de sable avec des pins et de bruyères ; le côté Sud est comme à Port-Cros, abrupte. Le village de Porquerolles a été créé à partir de 1820, le phare en 1837 et l’église en 1850.

Le Parc National de Port-Cros gère lui 75 % de l’île depuis 1971 et depuis 1979 le Conservatoire Botanique National Méditerranéen de Porquerolles. Concernant les principales activités : la randonnée pour ses multiples points de vue, le VTT, la plage, la visite de la Fondation Carmignac et bien entendu la plongée sous-marine. Elle coche donc toutes les cases et est fatalement très visitée l’été.

Venez y faire un break hors du temps, sans pollution, sur une île qui semblent loin de tout, et pourtant elle n’est bien qu’à quelques kilomètres à peine de côtes. Ces 3 îles d’Or sont situées à la même latitude que le Cap Corse, vous pouvez donc y retrouver comme un air de maquis : chêne vert, arbousier, menthe sauvage, olivier, cyste, genévrier… Mais aussi des agaves, des eucalyptus ou du mimosa. Pas de doute ! On est bien entre la Côte d’Azur et l’Afrique du Nord.

Contrairement à Port-Cros qui on le rappel est uniquement piétonne, Porquerolles peut se visiter à vélo puisque la plupart des circuits de randonnées que propose l’office du tourisme sont aussi accessibles aux cyclistes. Vous y découvrirez l’histoire de l’île depuis la préhistoire jusqu’aux différentes périodes de fortification. Vous y admirerez également les plantes du nord au sud sur des chemins odorants au printemps et plein de charme en automne, en passant par le jardin botanique. Vous ne pourrez pas non plus échapper à la faune et notamment aux oiseaux qui sont très nombreux sur l’île.

La plongée à Porquerolles

Plonger à Porquerolles, c’est découvrir toute la richesse d’un parc national marin. Hyères et ses îles d’Or (Porquerolles, Port-Cros, Le Levant) offrent plus de 40 sites de plongée à eux seuls. Pour les amoureux du snorkeling et de la plongée les fonds marins regorgent d’espèces et d’épaves que la flore, les poissons et les coraux se sont bien appropriées. 

Plus d’une dizaine de sites de plongée, mais surtout des épaves y sont mis à disposition des plongeurs. Parmi celles-ci, on retrouve un remorqueur géant intact, un navire coulé à la fin de la seconde guerre mondiale, l’épave de l’avion « Le Mustang », un torpilleur, ou encore le vapeur « Le Ville de Grasse » qui git en 2 morceaux depuis 1851. 

De plus, on y trouve divers tombants, des grottes ainsi que des grandes roches. Le parc naturel protège les fonds marins et la nature y a repris ses droits. Ils regorgent de mostelles, gorgones, congres, poulpes, murènes… Nous rappelons qu’en tout, le parc naturel compte 180 espèces de poissons, mais également des crustacés, des éponges, des étoiles de mer, des coraux et des prairies de posidonies. 

Les sites se déclinent à toutes les profondeurs pour satisfaire le plongeur, du novice au confirmé. La destination est spécifiée par la température de l’eau qui est à 14°C durant l’hiver et 24°C en été. Sous l’eau, la visibilité varie entre 15 et 50 mètres. 

Afin de mieux sensibiliser le public à la nécessité de protéger ce milieu fragile, un sentier de balade aquatique a été rendu accessible en snorkeling pour une découverte des trésors sous-marins. Après quoi, il est l’heure de l’apéro, ce moment sacré en Provence. L’île a la chance de disposer de 3 domaines viticoles, allez donc déguster un petit verre de vin en admirant le coucher de soleil sur les îles d’Or car ça ne se décrit pas : ça se vit !

Qu'en pensez-vous ?
0J'aime0J'aime pas0Chouette0Triste